Les bienfaits du CBD sur le syndrome des jambes sans repos

syndromes des jambes sans repos SJSR CBD Agence CBD

DÉFINITION

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est une maladie neurologique également connue sous le nom de Willis-Ekbom qui se caractérise par un besoin irrépressible de secouer ses jambes dans des périodes d’immobilité, principalement la nuit, afin d’apaiser et de réduire temporairement des symptômes désagréables de picotements et autres crampes.

On estime que le syndrome des jambes sans repos (SJSR) affecte près de 11 % de la population en Europe du Nord et 8,5 % de Français, dont 2 % en souffre quotidiennement. Les femmes seraient deux fois plus touchées que les hommes par ce syndrome.

Démangeaisons, crampes, picotements, les symptômes du SJSR se manifestent plus particulièrement la nuit, provoquant ainsi des spasmes incontrôlables et un manque de sommeil réparateur. Évidemment, cela engendre chez les malades, une intense fatigue durant la journée.

Un cycle infernal pour les personnes atteintes de ce syndrome qui, bien que bénin, cache souvent une profonde anxiété et un état de stress permanent. Ces personnes, vont sans cesse ressentir le besoin de bouger leurs jambes ce qui va, de ce fait, augmenter leur niveau de stress et d’anxiété au quotidien.

Malheureusement, il n’existe pas encore de traitement efficace pour traiter cette pathologie. Les seuls médicaments existants soulagent les symptômes du stress et de la douleur, mais ne traitent pas les véritables causes de la maladie. Couvrant un large spectre d’affections, les différentes recherches ont aidé à établir la multiplicité des causes du syndrome des jambes sans repos : mauvaise hygiène de vie, prise excessive de médicament, carence en fer, ou génétique (certaines familles seraient plus affectées).

LES BIENFAITS DU CANNABIDIOL SUR LE SJSR

Le CBD, dont l’efficacité n’est plus à démontrer, est un remède naturel de plus en plus sollicité en France et dans de nombreux autres pays pour ses vertus thérapeutiques.

Le syndrome des jambes sans repos est provoqué par un trouble neurologique, celui-là même étant causé par un déficit en dopamine.

Aussi connue sous le nom d « hormone du bonheur », la dopamine est un neurotransmetteur, émis par certains neurones dans les synapses, qui participe à de multiples fonctions essentielles du cerveau comme le mouvement, l’intellectuel et l’émotion. Elle intervient aussi dans le système de récompense. La destruction des neurones qui produisent la dopamine est à l’origine de la maladie de Parkinson.

Une étude scientifique menée en 2017, au sein du Pôle Neurosciences Cliniques du CHU de Bordeaux, a révélé les effets positifs des cannabinoïdes sur les patients concernés par les symptômes du SJSR.

Dans un premier temps, la molécule de CBD, contenue dans le cannabis, participe à l’amélioration de la qualité de vie au quotidien, en apaisant la nervosité et en réduisant efficacement le stress et l’anxiété. De plus, le cannabidiol aide à calmer les démangeaisons et aide à retrouver un sommeil réparateur de meilleure qualité.

En agissant sur le système endocannabinoïde, le CBD aide le cerveau à stimuler ce neurotransmetteur et à le réguler naturellement, contrairement à certains traitements médicamenteux. Les résultats ont indiqué que la majorité des patients ont constaté une rémission remarquable et totale des symptômes du SJSR suite à l’utilisation des cannabinoïdes (CBD/THC).

SOUS QUELLE FORME CONSOMMER DU CBD AFIN DE SOULAGER LES SYMPTÔMES DU SJSR ?

La plupart des personnes atteintes du SJSR prennent de l’huile de CBD par voie orale ou sublinguale pour atténuer leurs symptômes. L’huile agit rapidement et peut durer pendant des heures si vous l’intégrer dans une boisson ou votre nourriture.

Selon le Dr Allan Frankel, il est important de préciser que le CBD, seul, a des effets minimes, il est donc préférable d’utiliser des huiles en spectre complet, regroupant l’ensemble des terpènes et autres cannabinoïdes qui permettront l’effet d’entourage des molécules pour une efficacité optimale.

Les fleurs et résines de CBD peuvent aussi être utilisées en vaporisation ou en tisanes afin de profiter des effets relaxants quasi instantanément selon la méthode choisie. Enfin sachez qu’il est tout à fait possible de les intégrer dans vos préparations culinaires, même si les effets seront plus longs à se faire ressentir, ils dureront plus longtemps.

Si le goût du chanvre ne vous convient pas, vous pouvez toujours opter pour les capsules, elles permettent un dosage précis en CBD et possèdent les mêmes effets apaisants que l’huile. C’est aussi une très bonne option pour une première expérience avec des produits à base de CBD.

À noter qu’il existe également une autre méthode d’administration de CBD pour le syndrome des jambes sans repos ; le cannabidiol cutanée. De nombreuses crèmes au CBD, appliquées localement, permettent de soulager le besoin irrépressible de bouger les jambes tout en calmant les éventuelles démangeaisons.

CONCLUSION

Vous l’aurez compris, le CBD n’est pas un médicament miracle, néanmoins, il possède de puissantes vertus protectrices pour le cerveau et les neurones. De plus, il aide à soulager efficacement de nombreux symptômes et diverses pathologies de façon totalement naturelle et sans effets secondaires. Autant dire que cette molécule a encore de beaux jours devant elle !

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés