Apple revoit sa copie en faveur du CBD

App Store CBD cannabis autorisé Agence CBD

Alors que les produits bio et naturels n’ont jamais eu autant de succès, l’arrivée du chanvre à la part belle. En effet, le CBD se retrouve dans de nombreux produits et son utilisation ne cesse de faire de nouveaux adeptes. Sous forme de cosmétique, d’huile, de gélule ou de produits alimentaires, ses utilisations sont multiples et ses bienfaits incontestables. 

Déjà bien connu pour son pouvoir apaisant, anti-stress, régulateur et anti-inflammatoires, le CBD possède également de multiples autres vertus bénéfiques pour la santé du corps et de l’esprit. En raison de ses divers bienfaits tant sur le plan physique que psychique, le CBD ou « cannabis thérapeutique » est soumis à une forte demande auprès des consommateurs. Cependant, de nombreux géants du web refusent strictement la vente de ce type de produits sur leur plateforme. La réticence de certains grands groupes pour la vente et la livraison de produits CBD s’explique par le flou juridique qui entoure cette molécule et l’image sulfureuse du cannabis psychotrope. Pour exemple, en France, le cannabis n’est pas légal, mais le CBD, molécule non psychotrope présente dans cette même plante, ne dispose pas du même statut. Ainsi, la culture, l’importation, l’exportation et l’utilisation industrielle et commerciale de certaines variétés de cannabis ayant une teneur maximale de 0,3% de THC (tétrahydrocannabinol) sont autorisés, la molécule de CBD n’étant pas considéré comme stupéfiant.

APPLE REVOIT SA COPIE

Jusqu’à présent, Apple, leader mondial du marché du Smartphone, ne dérogeait pas à la règle : aucun service de vente et livraison de produits CBD n’étaient alors autorisés sur l’Apple Store. C’était sans compter sur la nouvelle mise à jour du 7 juin 2021 des conditions d’utilisation de l’Apple Store pour les développeurs. Cette mise à jour regroupe toutes les règles et conditions auxquelles doivent se conformer toutes les applications présentes sur le Store. En effet, ces dernières doivent être validées par le service d’Apple avant d’être disponibles et accessibles à tous les utilisateurs de l’Apple Store. Dans les restrictions établies par cette nouvelle mise à jour, il est bien évidemment question d’interdire toute application qui encouragerait la consommation de tabac et de produits de vape, de drogues illégales ou de quantités excessives d’alcool, mais Apple y introduit une exception qui autorise dorénavant les commerçants légaux de cannabis à proposer leur application sur l’Apple Store.

Cependant, ces applications seront uniquement disponibles dans les pays ou la vente et la consommation du cannabis est légalisé. « Les applications qui facilitent la vente légale de cannabis doivent être géo-restreintes à la juridiction légale correspondante » a précisé Apple.

GOOGLE ET ANDROID CAMPENT SUR LEURS POSITIONS

Les concurrents d’Apple, quant à eux, préfèrent rester sur leur position et continuent « d’interdire formellement les applications qui pourraient faciliter la vente de marijuana ou de produits à base de marijuana, quelle que soit leur légalité ». Y compris dans les états où le cannabis est parfaitement légal.

Suite au prochain épisode ... 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés